تربية رقمية تربية رقمية
أخبار التعليم

آخر الأخبار

أخبار التعليم
recent
جاري التحميل ...
recent

ELLE EST AU CENTRE D'UNE POLÉMIQUE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Une enseignante fait le buzz en filmant ses élèves en classe







La rentrée scolaire 2016 a été secouée par un buzz créé par une enseignante en se filmant en classe. D’après les internautes qui ont relayé la vidéo, le « cours » se passe dans une école primaire à  Barika (Batna). Son auteure, qui a intervenue dans une chaîne privée arabophone s'est dit "très convaincue par chaque mot prononcé", et que sa vidéo ne méritait pas tout ce buzz médiatique. L'enseignante, Sabah Boudris, a d'illeurs travaillé dans le monde des médias. Elle était présentatrice à la chaîne Al Atlas TV (fermée depuis 2014). 
 « Ma langue sera la langue arabe et je ne m’exprimerai qu’en cette langue (…) La langue arabe est la langue du paradis (…) la langue arabe est la langue la plus riche de toutes les langues », sont les phrases que cette enseignante répétait à ses élèves en classe.
Pour certains, cette enseignante était exemplaire. Tandis que d’autres lui ont reproché de faire répéter ses mots aux élèves, et surtout d’avoir filmé des mineurs sans avoir d’autorisations.
A ce sujet, un certain Sam, Facebooker, a réagi à cette polémique. « Enseignante de langue arabe ... vous voulez qu'elle leur apprend à parler en français ?! Et puis on est en 2016, et vous parlez du droit à l'image alors que des milliers de vidéos sont publiées quotidiennement sur le net et on s'en fou tant que ça ne représente pas une humiliation aux concernés. Vous pensez que l'ENTV par exemple prend des autorisations des parents d'élèves quand elle fait un reportage dans une école ?! »
Pour une autre internaute, Yasmine S. l’enseignante ne fait que « réciter le programme de l’école algérienne. La langue arabe est une langue d’Etat, et toutes les matières sont enseignées en cette langue. Je ne vois pas où est le problème », s’est elle désolée.
La vidéo en question a fait également réagir plusieurs personnalités publiques, à savoir l’ancien animateur de l’émission « Khatem Souleymane », Souleymen Bakhelili. "Ce qui a attiré mon attention en raison de ma carrière, en dehors de tous les points de vue, l’enseignante est télégénique avec une bonne maitrise de l’animation. Si le secteur de l’éducation la perd (ce que je ne souhaite pas) j’espère que le secteur de l’audiovisuel l’adopterait", a-t-il commenté.
De son côté, la ministre de l’éducation nationale, Noria Benghabrit  s’est indignée du comportement de l’enseignante la qualifiant, dans une conférence de presse, de « catastrophe ». Le wali d’Alger, présent aux côtés de la ministre, a jugé inconvénient qu’un enseignant tourne le dos aux élèves.
Noria Benghabrit a promis, au cours de la même conférence qu’ « il va y avoir une enquête. Si les faits se vérifient, il y aura une commission de discipline, c’est tout ». Tout en rappelant aux enseignants que « nous sommes dans un secteur sensible, et tous ceux qui intègrent ce secteur doivent respecter les lois  ».

عن الكاتب

aggouni Mohamed aggouni Mohamed

التعليقات



جميع الحقوق محفوظة

تربية رقمية

2016